Archives de Tag: Super Treble

[Récit de concert] 03/06/2017 : Woodwork + Sueur(s) Froide(s) @ Zinc

La der des ders. Après quelques années de bons et loyaux services et une chiée de concerts organisés — un panorama du punk/hardcore français de bon goût, dont on distinguera les tartes inattendues des branlées évidentes qu’on désespérait de ne pas recevoir à Poitiers (en voir une partie ici)  — Super Treble raccrochait finalement les gants en ce début de mois de juin. Avec pour finir une affiche mi-punx mi-hardcore, à l’image de sa programmation habituelle, et avant tout centrée sur les copains. On le remercie d’ailleurs d’en avoir autant dans la scène et de leur faire visiter la cave du Zinc régulièrement.

Lire la suite

Publicités

[Récit de concert] 20/05/2017 : Nightwatchers + Over The Top @ Zinc

A la manière des Carnets de Julie (objet télévisuel à conseiller aux gourmets désireux de préparer une tartiflette dans les règles de l’art), Super Treble continue son tour de France à la recherche des trésors cachés (vite fait) de nos régions en matière de punk et de hardcore. Après avoir essoré la façade Nord/Nord-Ouest (voir ici), notre guide nous emmène cette fois-ci à la rencontre des spécialités du Midi et de la capitale occitane. Le premier volet d’une découverte en deux temps (le second aura lieu quelques jours plus tard avec Woodwork), réalisé avec un renfort complice du crew Topsy Turvy’s et une mise-en-bouche en provenance de la façade atlantique. Le tout devant une audience plutôt réduite (c’est vraiment comme les Carnets de Julie, quoi).

Lire la suite


[Récit de concert] 18/02/2017 : Souven!rs + Distant Fall @ Zinc

Après le set dantesque de The Worst Doubt à l’occasion du festival Culture Bar-Bars en novembre dernier, il fallait bien un peu de temps pour que SuperTreble ne remette le couvert, avec un peu plus de sensibilité au menu, mais avec une programmation toujours guidée par le carnet d’adresse au chapitre « srabs les plus proches » et géolocalisée sur la côte Ouest, là où les choses se passent. Passée une controverse sans précédent sur le thème « est-ce que le visuel de l’affiche rappelle ou non les codes d’une chaine de magasins agitateurs de curiosité? », la soirée pouvait débuter avec, une fois n’est pas coutume lorsque c’est SuperTreble aux manettes, une affluence plus que correcte.

affiche-svnrs Lire la suite


[Récit de concert] 26/11/2016 : Coupe Gorge + The Worst Doubt + Dichael Mouglas @ Zinc

Après une soirée du vendredi marquée par une grosse désertion des cafés du centre-ville la veille — 20 personnes devant le garage médiéval de Holy Gray au Zinc, moitié-moins pour la soirée totale weirdos du Relax avec Métier Passion et Supervision, seul le Cluricaume s’en est à peu près tiré avec le stoner des locaux de Mantras et The Necromancers — le Zinc retrouvait pour cette dernière soirée de l’édition annuelle de Culture Bar-Bars une affluence correcte, histoire que la cave ne sonne pas trop creux. L’inénarrable SuperTreble profitait ainsi de la manifestation pour, comme l’année dernière avec Youth Avoiders, faire jouer le carnet d’adresses et monter une soirée aux accents initialement oi! bigoudène, avant que Syndrome 81 n’annule et n’ouvre la porte à une programmation à l’éclectisme hardcore inversement proportionnel au niveau de finesse déployé. Une affiche tous azimuts donc, avec pour dénominateur commun une franche camaraderie entre les musiciens, l’orga, et une partie du public parfois venue de loin, la solide réputation des groupes dans leurs styles respectifs, et puis quand même une appétence évidente pour la violence.

affiche-twd Lire la suite


[Récit de concert] 01/04/2016 : Short Days + Punch Drunk @ Zinc

SuperTreble et Bob continuent l’édification de leur autoroute reliant le Zinc à Portland, escale à Paris et à Lille de rigueur. Après les franciliens de Youth Avoiders et Stalled Minds ces derniers mois, l’orga bicéphale poussait l’exploration plus au Nord pour continuer à défricher le catalogue de Build Me A Bomb (NervosasIdiot Talk, Anxiety Attack…) et attirer un de ses représentants les plus prolifiques. En toute cohérence après avoir organisé le jubilé des Washingtonians, c’était au trio issu des cendres de ce combo désormais passé au rang de légende locale qu’il revenait d’ouvrir la soirée, à 20h30 tapantes, l’horaire ayant été scrupuleusement respecté pour permettre d’assister au set de Nesseria prévu au Cluricaume (ce qui eut été possible si le pub avait joué le jeu, dommage).

affiche sd Lire la suite


[Récit de concert] 22/01/2016 : Stalled Minds + Police Control @ Zinc

Deux mois après le passage de Youth Avoiders au même endroit, booké par la même orga, les liens semblent s’être affermis entre SuperTreble, Bob et le groupe parisien, puisque deux membres en étant issus sont de retour sous le même patronage avec un de leurs projets parallèles, en rade de date sur ce week-end les associant comme souvent à Police Control. Et si, lors de leur dernier passage, les deux franciliens avaient pu bénéficier d’une salle bien remplie et d’une audience particulièrement réceptive à leur garage-punk survitaminé, il y avait de bonnes chances pour que cette fois-ci, ce soit l’habituelle petite affluence poitevine bien sage qui fasse face aux deux formations.

affiche sm Lire la suite


[Récit de concert] 28/11/2015 : Youth Avoiders + The Washingtonians @ Zinc

Le crescendo continue pour cette édition du festival Culture Bar-bars puisqu’après une ouverture plutôt sympa et une deuxième soirée vraiment cool, ce final s’annonçait magistral. Tellement magistral que c’en était frustrant de devoir se cantonner au Zinc pour ne rien rater, alors que des ex-Senser et Treponem Pal se produisaient avec Fiend au Cluricaume, et que le bricolo tourangeau Boogers ambiançait le Relax. Comme à son habitude, la rédaction du Barbelé optait pour la solution « coupe-gorge et tempos soutenus » proposée par Super Treble et Bob, binôme mystérieux peu à cheval sur la ponctualité. Et si la première partie du programme nous était offerte peu avant le début des festivités par un duo de bad boys occupés à se rayer la gueule à coups de pinte près du zinc, c’était évidemment à la cave que devait se dérouler la seconde.

affiche ya Lire la suite