Archives de Tag: Hip-Hop

[Brève] Le programme détaillé d’Encore!, la journée/soirée/nuit de réouverture du Confort Moderne est connu

Le Confort Moderne, SMAC pictavienne qu’on ne présente plus, après avoir annoncé l’ensemble des artistes présents pour célébrer la réouverture après plus d’un an de réhabilitation, vient de dévoiler le programme détaillé d’Encore!, la fête inaugurale célébrant l’événement. Fidèle à sa ligne directrice, le lieu rassemblant en ses murs L’oreille est Hardie, la Fanzinothèque, Jazz à Poitiers et Transat Disques mettra à l’honneur musique et art contemporain au cours d’un événement débutant à 14h le 16 décembre prochain pour s’achever à 4h du matin. En ce qui nous concerne, on mettra en évidence la venue de The Ex, de Jessica93 et l’anniversaire de Born Bad Rds réunissant notamment Frustration et François Virot. Programme détaillé à découvrir dans le détail de la niouze.

Lire la suite

Publicités

[Glitch] Mensuelle #2 – Novembre 2017 – La Flexi Serie de Decibel Magazine

2ème numéro de l’émission Glitch, diffusé en novembre 2017 sur Radio Pulsar. Des sorties récentes, des annonces de concerts sur la West-Coast française, et une thématique cette fois-ci consacrée à la Flexi Série éditée par Decibel Magazine. Pour découvrir l’ensemble des singles figurant sur cette série, c’est ici. Tracklist en détail juste en-dessous.

Lire la suite


[Récit de concert] 18/06/2017 : The Dillinger Escape Plan + Clutch + Prophets Of Rage + Nostromo + Trapped Under Ice + Pentagram + Ufomammut + Ghost Bath + Skindred + Trap Them + Ghoul + Harm Done @ Hellfest (Jour #3)

C’est déjà le dernier jour du fest (les reports des deux précédents sont ici et ). Au sentiment nostalgique qui nous parcourt tandis que nous arpentons une dernière fois les allées verdoyantes du camping en direction du site, les délicates vocalises du chanteur de Harm Done, qui ouvriront une heure plus tard sur la Warzone, ajoutent encore un peu de bucolique à cette promenade matinale. Voici certainement ce qu’on aurait pu écrire si le soleil, toujours plus agressif, avait fini de nous cramer la caboche. En réalité, la chaleur suffocante aidant, il ne reste plus aucun brin d’herbe valide sur la zone, occasionnant d’incessants nuages de poussière (hé oui le Hellfest dispose de jardiniers, pas de magiciens), et — comble de la frayeur — les points d’eau se sont taris durant une bonne heure à l’un des moments les plus chauds de la journée. Retour sur une journée où, en termes climatiques, le Hellfest n’a peut-être jamais aussi bien porté son nom.

Lire la suite


[Brève] Le point sur les immanquables du Hellfest 2017

C’est devenu une habitude, le Hellfest a une fois de plus vendu l’intégralité de ses pass 3 jours sans avoir annoncé un seul groupe, preuve d’une confiance aveugle acquise aux fils des ans auprès d’un public nombreux et fidèle. Le festival se paye même le luxe pour cette édition de battre son record de vitesse en terme de sold-out, alors que dans le même temps, le Download Festival annonçait ses premiers noms, parmi lesquels System Of A Down, réclamé depuis belle lurette par les habitués de Clisson. Depuis, les programmations complètes des deux mastodontes français de la kermesse métôl sont connues. Et bien que celle du concurrent parisien soit un peu plus alléchante que l’an dernier, celle du Hellfest reste une fois encore bien au-dessus, notamment parce qu’elle en intègre la plupart des groupes (à part quelques têtes d’affiche qui ne nous intéressent que bien peu), mais aussi et surtout parce que la spécialisation des scènes alignant valeurs sûres et outsiders reste sa principale force. On se penche sur tout ça dans la suite de l’article.

Lire la suite


[Récit de concert] 19/09/2015 : Strktur + Saucisse Cocktail + The Finkielkrauts + The Vibrafingers + Ed Warner + Drame + Novak + Cid + Dodecaflegmatron + Braziliers + Mange Ferraille + Futuroscope + Alma + Crook Heads @ Tours de Fête #3

La tradition est désormais bien ancrée dans la capitale indroligérienne, où pour la troisième fois consécutive, la Belle Rouge et son jardin accueillaient l’assemblée générale annuelle de la coopérative tourangelle du fun, dûment représentée par ses sociétaires les plus éminents : Cocktail Pueblo, Wolfpack, Collectif Mlp et Dirty Guys Rock. Comme d’habitude, des activités péri-musicales sont là pour maintenir le taux d’endorphine à niveau constant entre les concerts, et on mentionnera cette année de concours de double-pédale rendu possible par une prouesse technologique assurant un comptage de haute précision, qui remplacera la tombola coutumière à la distribution de cadeaux improbables. Invité incontournable de cette célébration de la bamboule, le soleil sera bien de la partie et accueillera d’ailleurs le premier groupe ouvrant le bal sous la tonnelle de la cour.

affiche tdf Lire la suite


[Récit de concert] 27/03/2015 : Funken @ Relax

Chroniqué ici-même pour son chouette album ou son animation de haute volée de la tombola de Tours 2 Fête, programmé plusieurs fois dans l’émission Cérumen : si vous êtes familier de la Barbelé Corp., il y peu de chances pour que le nom de Funken ne vous évoque rien. Ça faisait donc longtemps qu’on l’espérait à Poitiers, et c’est sans grande surprise le Relax, actuel temple pictavien incontesté du sympacool, qui devait finalement mettre fin à cette attente. L’ambassadeur de la bamboule, le théoricien du YES, le prédicateur de la fiesta se décidait donc enfin à franchir les 100 bornes le séparant de la Place du Marché et devait être accueilli de pied ferme par une assistance modeste mais enthousiaste.

affiche funken Lire la suite


[Récit de concert] 29/01/2015 : La Canaille + Lakay @ MDE

La qualitey semble désormais être le leitmotiv de la MDE. Et à défaut de pouvoir la remplir — une petite centaine de personnes, pas plus, aura finalement répondu présent — sa programmation a au moins le mérite d’en faire une salle privilégiant la découverte plutôt que la rentabilité, la création originale plutôt que la banalité mainstream. Ça paye parfois, comme pour la release party de Trepalium, mais c’est parfois moins probant, les étudiants n’étant qu’un troupeau de veaux préférant raquer trois fois dans l’année pour voir et revoir Jabberwocky plutôt que de pouvoir accéder à une culture authentique et abordable. Bref, après tout, s’ils préfèrent aller claquer leurs bourses au bar de la Grand’Goule plutôt que prendre ce qu’on leur donne, sachons-donc nous en contenter à leur place.

Affiche la canaille Lire la suite