Archives de Tag: Cluricaume

[Récit de concert] 28/11/2017 : Gold @ Cluricaume

Après environ deux ans de bons et loyaux services (jugez plutôt), l’asso Crypte a décidé en cet automne frisquet d’éteindre la lumière. Ou presque. Stoppant les concerts bookés tout au long de l’année dans les bars de la Place du Marché (Cluricaume en tête), le collectif va désormais se concentrer sur l’organisation d’un festival de plus grande ampleur. Etant donné les esthétiques musicales défendues durant ces deux ans, on se prend à rêver d’un DesertFest/Up In Smoke/Into The Void à la pictavienne. On suivra en tout cas ça de près et on ne sera pas les derniers pour vous tenir au jus. En attendant, Crypte célébrait son jubilé en s’éloignant de sa zone de confort située entre stoner, doom et psyché. On vous raconte ça dans un report certifié sans blague à base de « Capitaine Abandonné ».

Lire la suite

Publicités

[Récit de concert] 09/11/2017 : Alabaster @ Cluricaume

Il n’y a vraiment pas grand monde dans le Cluricaume ce soir. Si la désertion des rades est assez symptomatique de l’état de forme en demi-teinte de la scène locale et ne trouve pas toujours d’explication, on pouvait ici se risquer à identifier quelques causes plausibles. Il fallait déjà être au courant de ce concert : malgré le beau visuel ci-dessous, pas de souvenir de l’avoir vu imprimé et affiché, et c’est seulement un ou deux jours avant la date qu’il apparait parcimonieusement sur les rézos. Aussi, le Relax voisin accueille lui aussi un concert ce soir, celui de Rien Virgule. Si les deux sets sont annoncés avec un intervalle suffisant pour espérer enchainer les deux, ce ne sera dans les faits pas le cas. Ceux qui voudront, malgré le grand écart stylistique, assister aux deux shows ne le pourront pas, la scission du public profitant visiblement à Rien Virgule, qui a eu l’air de jouer dans un Relax bien rempli.

Lire la suite


[Récit de concert] 17/10/2017 : Naxatras @ Cluricaume

L’asso Crypte avait promis à la fin de la saison dernière de passer un cap dans sa programmation, déjà riche en groupes internationaux, et ce cap commence d’entrée à se dessiner. Quittant le stoner qui sent l’huile de moteur et les bitumes ensoleillés des déserts américains (on est un peu réducteur, mais ça reste des dates assez marquantes, notamment celle-ci, ou celle-là), l’orga diversifie ses esthétiques (un peu) et met la richesse de la scène européenne à l’honneur. Ce devait commencer ce soir-là, devant un public fourni — surtout pour un soir de semaine — et se poursuivre en novembre avec la venue assez inattendue de Gold.

Lire la suite


[Récit de concert] 14/10/2017 : Left Lane Cruiser @ Cluricaume

Le Cluricaume s’était mis en configuration « grosse soirée » pour ce samedi automnal ensoleillé. L’arrière-salle se voyait ainsi débarrassée de toutes ses tables et un écran déployé à l’entrée du bar retransmettait en direct une captation de la scène installée sous le jeu de fléchettes. Quelques aménagements très opportuns puisque dès 21h30 pétantes (soit l’heure de départ annoncée, c’est à noter), une foule bien compacte se massait sous les affiches collées au plafond et faisait très vite monter la température de quelques degrés.

Lire la suite


[Récit de concert] 24/04/2017 : Glowsun + Mantras @ Cluricaume

Ce devait être LA grosse affiche de la saison de Crypte (au terme ou presque d’une programmation déjà de haute volée, jugez plutôt), mais le divorce des headliners hollandais de Death Alley avec leur bassiste et l’annulation consécutive de leurs dates françaises et espagnoles auront quelque peu terni cet hypothétique point d’orgue. L’initiale première partie étant loin d’être dégueu, la soirée était maintenue et la voyait passer en tête d’affiche, tandis qu’un prompt renfort local permettait d’assurer un premier tour de chauffe.

Lire la suite


[Récit de concert] 22/04/2017 : Bison Bisou @ Relax + The Texas Chainsaw Dust Lovers @ Cluricaume

La programmation et l’agenda du wack’n’woll sont chargés sur la Place du Marché où pub irlandais et bar à rhums proposent deux cartes bien différentes, fidèles à leurs esthétiques habituelles : malt prononcé et arômes tourbés côté Cluricaume, tandis que le Relax misera une fois de plus sur une certaine pétillance. Comme chez du Barbelé on est adepte du ni-ni, ou plutôt du et-et, on a essayé de froisser personne en enchainant les deux, dans la mesure du possible. En séchant The Necromancers qui assuraient la première partie au Clu et qu’on a déjà vus il n’y pas si longtemps (souvenez-vous), on peut dire qu’on est pas loin d’avoir réussi.

Lire la suite


[Récit de concert] 10/04/2017 : Harsh Toke + Joy @ Cluricaume

Dix jours tout pile avant d’aller distribuer des buvards aux semi-hommes de Cul-de-Sac pour le Roadburn — avant de remettre le couvert le lendemain sur d’autres scènes du festival néerlandais — le Further de ces Merry Heavy Pranksters californiens faisait halte sur une Place du Marché baignée de soleil, météo idéale pour se mêler aux planchistes locaux et caler quelques tricks à peine le pied sorti du camion. Trois jours seulement après que les bordelais de Mars Red Sky aient donné de la fuzz dans un pub plein à craquer, le Cluricaume — sur une énième inspiration du collectif Crypte — confirmait son penchant printanier pour le psyché, et augmentait en même temps que le volume des amplis la dose de mescaline pour un trip acide.

Lire la suite