Archives de Catégorie: Récits de concerts

[Récit de concert] 08/04/2018 : Francky Goes To Pointe A Pitre + La Mort Ou Tchitchi @ Relax

Escale incontournable des flibustiers tourangeaux lorsque leur galion quitte les rives de la Loire pour aborder les tavernes de la contrée afin d’y faire couler le rhum à flôts et chavirer les fêtards, le Relax accueillait une nouvelle fois les explorateurs du zouk-noise. Comme à chacun de leur passage, la soirée tourne généralement au n’importe quoi, la rhumerie prenait de l’avance dans le non-sens en programmant (contrairement à ses habitudes) non pas un mais deux groupes, et en ouvrant à 18h un dimanche, en précédant le concert d’une dégustation d’alcool de canne à sucre et d’acras délicieux.

Lire la suite

Publicités

[Récit de concert] 21/03/2018 : Pamplemousse @ Relax

Syndrome pictavien s’il en est, on se retrouvait en pleine période de vaches maigres côté soirées excitantes, à choisir en pleine semaine entre la date réunissant Kadavar et les Necromancers au Confort Moderne, et celle nettement plus tropicale du Relax. Compte-tenu du fait que c’était moins cher et moins loin de la fraicheur printanière, on se laissait tenter par la proposition nettement plus chaleureuse de la rhumerie de la Place du Marché, et on remettait notre troisième rencontre avec les stoners teutons au prochain Hellfest.

Lire la suite


[Récit de concert] 09/03/2018 : Wizard @ Plan B

Après une très bonne surprise la veille au Cluricaume avec Foggy Tapes, on se résolvait à retenter le coup de se livrer à l’inconnu en allant voir un groupe sans, ou presque, rien écouter d’eux. A savoir un petit extrait d’un premier album paru la veille même n’éclairant guère notre lanterne, le groupe à la discographie naissante apportant un soin particulier à brouiller les pistes en mariant non sans une certaine audace des influences étalées sur un large spectre. De quoi attiser la curiosité.

Lire la suite


[Récit de concert] 08/03/2018 : Foggy Tapes @ Cluricaume

Les cessations d’activités (de Crypte, de Super Treble, de Gheea) se font clairement ressentir en ce début 2018, et malgré les efforts conjoints de 1000 Manières de Pourrir, de Go Music France et différents autres collectifs plutôt orientés metôl, notre fréquentation des bars amplifiés du centre-ville s’est considérablement raréfiée, et l’ouverture du Confort Moderne, malgré quelques dates intéressantes comme celle bien blindax de Carpenter Brut n’infléchit guère la courbe. Au milieu de cette période plutôt calme, les bars de la Place du Marché sont pourtant, comme ce soir, capables de nous réserver quelques surprises.

Lire la suite


[Récit de concert] 18/01/2018 : Monarch! + Aluk Todolo @ Confort Moderne

Bordeaux débarquait à Poitiers en cette soirée hivernale. Et c’est heureux qu’un deuxième groupe girondin soit venu investir le club du Confort Moderne, mettant fin du même coup à notre questionnement : aller voir Violence Conjugale au Cluricaume ou pas? Assez friand de leur synth-punk glacial, on avait un peu moins apprécié leur « dérapage » lors d’une date à Mulhouse, et surtout le communiqué s’ensuivant justifiant sans les mentionner les coups portés à quelques débiles outré.e.s par leur nom, qui plaçait ainsi le duo à la baffe facile mais au mea culpa inexistant au même niveau misérable que leurs détracteur.ice.s incapables d’esprit critique et de prendre un nom de groupe pour ce qu’il est (les adeptes du « on peut plus rien dire » les remercient bien fort). La date bienvenue du Confort Moderne nous permettait ainsi de ne pas prendre parti dans cette querelle de gogoles, et d’aller apprécier une nouvelle fois après la soirée de réouverture la configuration intimiste du club de notre SMAC locale.

Lire la suite


[Récit de concert] 16/12/2017 : Frustration + François Virot + Jessica93 + The Ex @ Encore! (réouverture du Confort Moderne)

C’était The Place To Be en cette fin d’année 2017, et après un an et demi de réhabilitation, le Confort Moderne rouvrait ses portes en grande pompe en recueillant un succès populaire impressionnant. Au vu de la transformation radicale du lieu, on comprend mieux la longue fermeture, la redistribution et l’agrandissement des espaces ayant même tendance à brouiller les repères. Outre la Fanzinothèque désormais bien plus visible avec sa grande baie vitrée donnant sur la cour nouvellement couverte, ou la galerie d’expo à qui un mur pété a offert des mensurations extravagantes, c’est bien sûr la salle de concert allongée en un corridor de 800 places et un club boisé adapté aux petites jauges (enfin!) qui retiendront bien sûr notre attention. L’écrin n’attendant désormais plus que quelques pépites à mettre en valeur, on espère donc, après quasiment 30 ans de programmation exigeante brillamment résumés par Glitch, que les prochaines saisons modernement confortables remettront la découverte autant que les valeurs sûres ainsi que l’inédit au coeur de leurs priorités.

Lire la suite


[Récit de concert] 30/11/2017 : Go!Zilla + Wild Zeros @ MDE

Davantage habitué au Grand Kfé qu’à la grande salle de spectacles de la MDE, c’est pourtant ici que nous avons rendez-vous pour une nouvelle soirée organisée dans le cadre de Campus Sonore. Malheureusement, même dans la cafétéria proposant une plus petite jauge, la petite trentaine de personnes présentes aurait difficilement pu remplir l’espace. C’est donc devant une fosse plus que clairsemée que se produiront les deux groupes de la soirée, qui méritaient mieux que cette très faible affluence.

Lire la suite