Archives d’Auteur: la Rédaction

[Chroniques en vrac] Litige – En Eaux Troubles / Pilori – A Nos Morts / Police Control – s/t EP

Ca fait plus de neuf semaines maintenant que le monde, à l’exception de certains secteurs réellement ou dits essentiels, s’est un peu figé. Pour autant, pas mal de groupes ont eu la bonne idée d’aller s’enfermer en studio quelques mois auparavant et sont aujourd’hui en mesure de nous livrer les fruits de ces sessions. C’est parti pour notre troisième vague des disques du confinement, qui ne concerne, c’est assez rare pour être souligné, que des groupes à chant français.

Lire la suite


[Chroniques en vrac] Fange – Pudeur / Zone Infinie – Dégâts / Brusque – What’s Hidden Devours

On continue notre tour d’horizon des disques du confinement, avec pour cette livraison trois sorties qui ont pour particularité de ne pas être (encore) disponibles en physique. Il faudra donc patienter un peu (très peu même pour le premier) pour les faire tourner sur la platine, mais en attendant, les versions numériques seront suffisantes pour nous faire une idée du potentiel certain de ces trois nouveautés.

Lire la suite


[Chroniques en vrac] Verbal Razors – By Thunder And Lightning / Vaisseau – Horrors Waiting In Line / Sure – 20 Years

On profite du confinement et du temps qu’on ne passe pas à nous arsouiller dans les bars puisqu’on le fait à domicile, pour vous faire part de quelques sorties qui rythment des journées passées à tenter de meubler le temps qui passe entre le mail professionnel de 8h30 et celui de 17h, envoyés pour faire croire qu’on l’a passée à bosser sans relâche devant son PC sur des outils informaweb qui ne fonctionnent pas.

Lire la suite


[Récit de concert] 05/03/2020 : Wizard @ Cluricaume

Censé être le premier concert d’une belle saison mars/avril marquée notamment par les passages d’Alber Jupiter et de Howard, la visite des bordelais risque finalement d’être la dernière effusion sonore du Cluricaume d’ici la rentrée de septembre. On ne vous fait pas un dessin, vous en connaissez la raison. Avec toujours autant de retard, on essaie de ne pas chambouler nos habitudes durant le confinement, voici donc le probable dernier live report de la saison 2019-2020 des cafés-concerts pictaviens.

Lire la suite


[Récit de concert] 29/02/2020 : Stuffed Foxes + Wet DyeDream @ Zinc

Après avoir été contraints par divers conflits d’agenda à rater les dernières orgas du collectif 1000 Manières De Pourrir (qui s’associe désormais avec Deux Pieds Deux Dents), nous étions ravis de pouvoir assister à celle-ci, qui tranchait en plus assez nettement avec l’orientation habituellement très punk/hardcore/emo de ses affiches. Malheureusement, malgré le caractère plus « accessible » de cette programmation, le public ne sera pas spécialement au rendez-vous (une vingtaine de personnes pour chaque set). C’est déjà préjudiciable en temps normal (surtout pour les groupes), ça l’est doublement lorsque 1000 Manières De Pourrir organise, puisque le prix libre demandé ne leur permettra pas, pour cette fois, d’en reverser une partie à l’association Min’De Rien, qui vient en aide aux mineurs isolés sur Poitiers.

Lire la suite


[Récit de concert] 11/01/2020 : Henchman @ Zinc

Pour cette nouvelle année 2020, c’est le délicieux Super Treble qui régalait en premier, et nous conviait au Zinc à venir faire passer, à l’aide d’un peu de hardcore/post-hardcore, les dernière séquelles de Fêtes de fin d’année marquées par les excès de lipides et d’analyses socio-politiques à la rigueur factuelle approximative. Une pilule digestive que beaucoup semblaient réclamer, puisque ça faisait longtemps qu’on avait pas vu la cave voutée aussi remplie — et ce dès la première partie, Tituba, sur laquelle on ne reviendra pas, eu égards aux liens de sang qui nous unissent à ce trio noise-rock, et compliquent la volonté d’objectivité guidant le travail de notre rédaction.

Lire la suite


[Récit de concert] 17/11/2019 : Conan @ Confort Moderne

Un show le dimanche, voilà qui n’est pas banal, qui plus est à Poitiers. C’est pourtant en ce jour du Seigneur que les anglais de Conan étaient conviés à venir mettre à sac le Confort Moderne. Dans le cadre de notre apprentissage perpétuel des us et coutumes de la scène ROCK (rappelons que la veille nous assistions à notre premier VRAI concert de hardcore), nous découvrions à cette occasion le concept de « matinee show » environ cinq minutes avant le début de celui-ci. Le temps d’enfiler notre plus beau chandail à l’effigie de je ne sais quel groupe de darkwave de Champagne-Ardennes et de rallier la SMAC, nous n’aurons guère le loisir d’assister à la première partie. On n’avait dans tous les cas pas réellement saisi la pertinence d’inviter un groupe de garagecore (?) de Limoges, sachant qu’on dispose à Poitiers d’une scène de metal cra-cra tout à fait adaptée à ce genre de soirée, et dont la fanbase conséquente aurait probablement aidé à grossir les rangs d’un public clairsemé.

Lire la suite