Archives d’Auteur: la Rédaction

[Brève] Le point sur les immanquables du Hellfest 2018

Il a mis du temps à tomber mais le voici, le voilà, le running-order de la 13ème édition du Hellfest est désormais connu. Sous le coup de la concurrence d’un Download se tenant une semaine avant en région parisienne et proposant une programmation suscitant un intérêt croissant (pas forcément pour les têtes d’affiches exclusives de type Guns’N’Roses ou Foo Fighters, mais plutôt pour quelques touches d’originalité comme The Hives, Slaves ou Graveyard), le festival clissonnais tient une fois de plus son rang de plus grand festival metal de la contrée. Soucieux d’attirer un public toujours plus varié et aussi de se renouveler (13 éditions à plus de 100 groupes par an, c’est forcément toujours un peu les mêmes qui reviennent), l’organisation ouvre cette année sa programmation à des groupes extérieurs à la scène metal, avec la présence de trois formations hip-hop (Dälek, Ho99o9 et les Svinkels qui viennent remplacer 7 Seconds suite à leur split, snif…) et celle du post-grunge de Jessica 93. Une ouverture qui, bien qu’elle ne nous fasse pas sauter au plafond n’étant pas spécialement féru de rap, est à saluer si elle appelle d’autres initiatives du même genre, à l’image de ce qu’a fait le Motocultor cette année en invitant des formations new wave et math-rock. Pour le reste, ce qui représente une immense majorité de l’affiche, le Hellfest ne change pas et devrait ravir tout amateur de metal, de punk ou de hardcore. On revient sur la programmation jour par jour en détail dans le détail de l’article.

Lire la suite

Publicités

[Brève] Straight & Alert, c’est fini

L’info tournait depuis quelques jours, elle est désormais officielle : Straight & Alert, la distro nantaise spécialisée en hardcore, fondée en 2009, et doublée d’un label depuis 2012, va s’arrêter. C’est une sale nouvelle pour tout amateur de HxC se respectant, qui devra désormais se tourner vers d’autres canaux pour chopper des disques plutôt pointus, difficilement trouvables via les distributeurs traditionnels. Le label, qui va continuer quelques temps pour défendre ses dernières sorties, manquera aussi beaucoup. On aurait aimé avoir un peu plus de temps — et de références, les groupes signés appartenant à des « sous-scènes » et drainant des influences nous échappant parfois — pour en faire le relai plus régulièrement. Enfin, on regrettera à titre personnel la Demo zone, rubrique assez récente du site opérant une veille complète et bien fléchée sur les dernières démos dignes d’intérêt sorties tout autour du monde, tous sous-genre du hardcore confondus. La distro opère avant fermeture une vaste opération de liquidation que vous pouvez retrouver ici. On copie dans le détail de la news le communiqué d’Alexis, l’übermensch à la tête de la structure depuis le début (que vous pouvez retrouver en gants de chantier dans Harm Done), à qui on dit merci pour l’ensemble de son oeuvre, et à qui on souhaite plein de réussite pour ses projets futurs.

Lire la suite


[Récit de concert] 23/05/2018 : King Khan & The Shrines + Paint Fumes @ Confort Moderne

La curiosité consécutive aux effets d’annonce du Confort aidant, on séchait ce mercredi la date du Zinc proposant le premier concert de deux nouveaux groupes pictaviens (Ch-ained et Ten Feet Tall) venant gonfler les rangs d’une scène emo/punk locale déjà foisonnante. Un choix à faire qui occasionnait d’emblée quelques regrets, et suscitait pas mal d’attente. Si on ajoute à cela le teasing opéré par la SMAC et la saucée qu’on s’est pris en remontant le faubourg, autant dire qu’on espérait fortement ne pas être déçu. Cela dit, en guise de première satisfaction, on constatait en arrivant que l’orga avait su tirer quelques enseignements de manques d’affluence précédents en délocalisant dans le club intimiste le show initialement prévu dans la grande salle, la fréquentation culminant ce soir à une grosse centaine de personne. La faute de la météo?

Lire la suite


[Récit de concert] 23/04/2018 : Presque Maudit + Cie Kta @ 23

Ca faisait une éternité, possiblement depuis la soirée de fermeture au public en fait (vers 2012/2013 à vue de rétro), qu’on n’avait plus remis les pieds au 23, lieu emblématique de l’alternatif pictavien de la fin des années 2000. Après y avoir passé quelques soirées mémorables (même si pour certaines, les souvenirs restent flous), le lieu préférait continuer à exister comme un lieu d’émulsion artistique — hébergeant divers collectifs et proposant des locaux de répétition — sans le côté événementiel, refusant de céder aux pressions municipales imposant certaines normes. Depuis, le bouche à oreille révèle de temps en temps une ouverture ponctuelle de ces voisins de la Porte de Paris pour accueillir quelques groupes, et c’était justement le cas en ce mois d’avril, la newsletter d’Epicericords contenant une bonne nouvelle.

Lire la suite


[Récit de concert] 19/04/2018 : Traverse + Bear And Forbear + Shut Up! Twist Again! @ Zinc

On a parfois tendance à l’oublier (en tout cas c’est notre cas), mais on compte à Poitiers une orga qui charbonne pas mal dans le domaine du punk-rock, dans l’acception la plus mélodique du genre (typée indie/emo), et a participé à quelques belles sorties du genre aux côtés de labels référence comme Voice Of The Unheard, Don’t Trust The Hype ou encore Crapoulet. En ce mois d’avril, Fireflies Fall organisait la sortie du nouvel EP de Bear And Forbear, et conviait pour l’occasion quelques-uns de leurs petits copains en Vans/bermudas.

Lire la suite


[Récit de concert] 14/04/2018 : Cowards + Pilori @ Cluricaume

En sommeil depuis la célébration de ses cinq ans, l’asso Gheea Music soulevait une paupière pour porter secours à deux groupes sur la route en rade de date après une annulation à Bordeaux. Pas au bout de leurs peines, c’est ensuite un van de remplacement qu’ont du trouver les visiteurs du soir, pour, après toutes ces péripéties réglées à force d’obstination, goûter à la spécialité locale des concerts du coin : la quasi-absence de public.

Lire la suite


[Récit de concert] 08/04/2018 : Francky Goes To Pointe A Pitre + La Mort Ou Tchitchi @ Relax

Escale incontournable des flibustiers tourangeaux lorsque leur galion quitte les rives de la Loire pour aborder les tavernes de la contrée afin d’y faire couler le rhum à flôts et chavirer les fêtards, le Relax accueillait une nouvelle fois les explorateurs du zouk-noise. Comme à chacun de leur passage, la soirée tourne généralement au n’importe quoi, la rhumerie prenait de l’avance dans le non-sens en programmant (contrairement à ses habitudes) non pas un mais deux groupes, et en ouvrant à 18h un dimanche, en précédant le concert d’une dégustation d’alcool de canne à sucre et d’acras délicieux.

Lire la suite