[Brève] Le point sur les immanquables du Motocultor 2016

Pour la neuvième année consécutive, le Motocultor enfonce le clou deux mois après le Hellfest, son grand-frère nantais, et contribue à placer la Bretagne en tête des destinations estivales de tout amateur de metal qui se respecte. Cependant, tandis que le Hellfest est devenu la grosse machine que tout le monde connait et joue désormais la vitrine de toute une culture pour le grand-public, avec des têtes d’affiche gigantesques, le Motocultor est resté dans une veine plus pointue et propose chaque année une programmation équilibrée entre la volonté de laisser une large place à la scène locale émergente et d’inviter des formations internationales faisant autorité dans leurs sous-genres respectifs. Une autre raison de courir se prendre une place? Après quasiment 10 ans d’existence, le festival navigue toujours à vue, et l’incertitude plane toujours sur les éditions suivantes. Ce serait plutôt dommage qu’un tel événement disparaisse… On débriefe juste en dessous ce que vous pourriez rater en n’allant pas profiter de la fraicheur bretonne aoutienne à Saint-Nolff du 19 au 21 août, et on ne vous cache pas que la journée du samedi met la barre très haut.

Affiche Motocultor

  • Vendredi 19 août : On commence le fest’ en douceur et dans l’occulte en ce vendredi avec deux formations doom hexagonales des plus courues, à savoir Barabbas et surtout Witchthroat Serpent. Côté têtes d’affiche, on fera la part belle en soirée à la Scandinavie avec le death poisseux d’Entombed A.D. et les OVNI norvégiens Shining, qui devraient livrer le set le plus singulier du week-end avec leur blackened-jazz aussi catchy que déjanté.
  • Samedi 20 août : Lorsque les noms des trois sommités du post-metal que sont Neurosis, Cult Of Luna et Amenra sont tombés, il était difficile de se douter que l’orga du Motocultor aurait le bon goût de les programmer le même soir. Et pourtant c’est le cas, la fin de soirée s’annonçant particulièrement grandiose. Seul hic, il faudra faire l’impasse sur Jello Biafra & The Guantanamo School Of Medicine pour voir le triptyque. Au milieu de cela, le set de nos compatriotes pictaviens Carpenter Brut paraitra un peu bizarre, mais ça reste néanmoins quelque chose à ne pas rater. Plus tôt dans la journée, le line-up n’en est pas moins alléchant avec une sélection de ce que la scène française compte de meilleur actuellement, jugez plutôt : le post-black de Regarde Les Hommes Tomber, le harsh-sludge de Fange, le death progressif de Hypno5e, le hardcore-surf de Sordid Ship et le death technique de Gorod. Voilà qui devrait laisser assez peu de temps pour l’apéro.
  • Dimanche 21 août : La programmation stoner est définitivement de qualitey cette année, et on retrouve le dimanche les frenchies de Stonebirds ainsi que les accents bluesy de Graveyard. Les tempos décélèreront considérablement tandis que deux pointures du doom fouleront les scènes du Motocultor, à savoir Conan et Bongzilla. Le registre n’est pas le même puisqu’il s’agit de thrash sci-fi, mais le set de Vektor devrait aussi valoir coup, jusqu’à ce que le show de Ministry vienne conclure ces trois jours de metal. En espérant que Biafra reste le dimanche, ou que Jourgensen arrive dès le samedi, on peut se prendre à rêver de quelques titres de Lard

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :