[Récit de concert] 14/05/2022 : Worst Doubt + Glassbone + Burning Heads + Wake The Dead + Raincheck @ Baillarock Festival #1

Créé sous l’impulsion du collectif United We Fest, le Baillarock Festival inaugurait sa toute première édition le mois dernier. Annoncée de longue date par le biais d’une communication inratable, la programmation mettait à l’honneur différents sous-genres du hardcore/punk/metal, par l’entremise de six groupes choisis avec goût (en tout cas à peu près conformes aux nôtres, on ne demande pas plus). On reviendra là-dessus plus en détail par la suite bien évidemment, mais il faut souligner en préambule le succès qu’a rencontré ce galop d’essai, avec une jauge complète, probablement due à l’éclectisme de l’affiche — qui a probablement eu pour contrecoup d’attirer des gens venus pour un ou deux concerts en particulier, si bien que la salle, à la différence du site dans son ensemble, ne sera hélas jamais vraiment remplie. Sur place, les présent.e.s auront eu affaire à une organisation bien huilée, que ce soit côté festivalier avec une gestion des flux bien pensée (à part peut-être sur le placement du stand de tickets boissons où se télescopaient ceux qui entraient sur le site et ceux qui sortaient de la salle du concert, mais c’est vraiment pour pinailler), pas mal de prévention, et des bars/stands de bouffe fournis localement suffisamment nombreux pour éviter d’attendre (même si on regrettera une pénurie de patates bien trop précoce) ; et côté groupes pour qui on croit savoir que le catering était trois étoiles, et qui remercieront chacun avec beaucoup d’insistance le conséquent crew de bénévoles qui auront été aux petits soins toute la journée. Avec un tel succès, l’équipe du festival a d’ores et déjà annoncé une deuxième édition en 2023, qui pourrait se tenir sur deux jours.

Lire la suite


[Récit de concert] 06/04/2022 : The Guru Guru @ Cluricaume

Leurs passages sur scène étant réputés, on a pu faire l’expérience de la puissance de feu des belges à l’occasion de leur passage au Cluricaume. Il nous a bien fallu tout ce temps pour encaisser le show et vous en parler un peu (c’est faux on est juste d’énormes flemmards, ça devient indécent de débriefer des concerts après quasiment deux mois). Entre cette date et celle quelques jours auparavant de Johnnie Carwash, le pub irlandais ressuscitait en ce début de mois d’avril l’esprit du Relax, où ces groupes auraient eu toute leur place. On espère qu’Agama, qui se charge de la programmation du Cluricaume, continuera à proposer ce genre d’esthétiques, et des groupes issus de ces labels.

Lire la suite


[Récit de concert] 02/04/2022 : Johnnie Carwash @ Cluricaume

Depuis la reprise des concerts, le Cluricaume est hélas le seul café-concert de la Trinité rock de la Place du Marché à voir rallumé la sono. Le Relax Bar n’existe plus (inutile de revenir là-dessus), et le Zinc — ou plutôt les asso’ qui y organisaient des lives — reste désespérément silencieux. Le pub irlandais met le paquet pour combler le manque avec une programmation régulière qui est à saluer. Toujours pas à l’aise à l’idée de nous enfermer avec une arrière-salle pleine de gens sans masques, on a fait l’impasse sur pas mal de dates là-bas, mais on n’a pas pu résister à la venue de ce trio lyonnais.

Lire la suite


[Récit de concert] 31/03/2022 : MNNQNS + Park @ Confort Moderne

Initialement prévue dans la grande salle de concerts du Confort Moderne, c’est finalement dans le club à la jauge plus réduite qu’on retrouvera l’affiche du soir, qui sera d’ailleurs lui-même loin du sold-out. Peu à peu réduite, pas toujours à la hauteur de ce qu’on pourrait attendre dans une salle de cette taille : la programmation « rock » de la SMAC de Poitiers (et plus précisément ses dérivés punk/noise/metal etc.) semble être en voie de désintéresser le public auquel elle s’adresse. Dommage pour ces deux groupes invités qui auraient mérité plus d’attention, ainsi que pour le concert du one-man-band industriel Author & Punisher prévu le 9 avril et finalement annulé.

Lire la suite


[Brève] Le Baillarock Festival #1, c’est le 14 mai 2022 à Saint-Georges-Lès-Baillargeaux

Le 14 mai prochain aura lieu en périphérie de Poitiers — à l’espace Mérovée de Saint-Georges-Lès-Baillargeaux pour être exact — la première édition du Baillarock Festival, organisé par United We Fest. On ne va pas vous mentir : les petits festivals de hardcore/metal dans la cambrousse, c’est pas toujours du meilleur goût. Là, la programmation est franchement cool, et propose six groupes qui maîtrisent leur sujet. Au programme, du punk-rock mélodique avec Burning Heads et Raincheck, du hardcore metal avec Worst Doubt, du metalcore/indus’ avec Glassbone, du modern hardcore avec Wake The Dead et du deathcore avec In Arkadia. Comme quoi c’est possible de monter une affiche 100% la Fronce qui donne envie de se bouger. Le Baillarock Festival #1, c’est donc dans un mois tout pile et vous pouvez chopper une place pour 20 balles ici.


[Récit de concert] 09/10/2021 : Litige + Pogy Et Les Kéfars + Alvilda @ Café Pompier

Alors que le rythme de croisière des concerts n’est pas encore tout à fait revenu — et vu le nombre de lieux fermés depuis la pandémie (Void, Etincelle, Espace El Doggo, rien que dans notre zone) reviendra-t-il un jour? — on prenait une fois de plus la route direction, après Paris et Tours, Bordeaux. L’occasion pour nous de découvrir un nouveau lieu de la capitale girondine : le Café Pompier. Située sur une superbe place dominée par l’Abbatiale Sainte-Croix, la salle se trouve en réalité au sein de l’école des Beaux-Arts. Les locaux nous avait décrit le public habituel du lieu en des termes peu amènes dont on peut retrouver l’essentiel dans le 2e couplet du titre « Gala Brute » d’Astaffort Mods, mais on retrouvera finalement la salle remplie à ras-bord (soit une grosse centaine de personnes) par la faune en cuir qu’on pouvait jadis croiser au Void. Assez parlé du contexte, rentrons dans le vif du sujet de cette soirée qui rassemblait sur scène, c’est assez rare pour être salué, 8 meufs pour 3 mecs.

Lire la suite


[Chroniques en vrac] Oi Boys – s/t / Mollo-Mollo – s/t / Owl Cave – Broken Speech

On profite de la reprise timide des concerts et du peu de live-reports dans nos tiroirs pour caler une petite salve de chroniques sur trois disques parus à la rentrée dont on tenait à vous parler. Comme d’habitude, aucune cohérence stylistique, et comme souvent une préférence pour le local avec trois sorties hexagonales.

Lire la suite


[Récit de concert] 22/08/2021 : Birdstone + Unschooling + Toekan + Cemented Minds @ Foudre

Après Paris fin juillet, la rédaction du Barbelé mettait le cap un peu moins loin, direction les bords de Loire et les guinguettes de Tours, dont certaines proposent quelques animations estivales. Sous l’impulsion des asso Goat Cheese et Teen Spirit, pas moins de quatre groupes, dans des registres assez radicalement différents, étaient proposés à l’heure du goûter en ce dimanche d’août. Heureusement pour nous, la ponctualité n’était pas conviée à cette sauterie, et on a pu, malgré les bouchons sur la route encombrée par les retours de vacances, ne pas en rater une miette (ou presque).

Lire la suite


[Récit de concert] 30/07/2021 : Pærish + Mascara @ Trabendo x Supersonic

Après plus d’un an de sevrage de concerts contraint, et avec toujours la nécessité de continuer à rester prudent vis-à-vis de l’épidémie, l’été du Trabendo a de quoi faire rêver. En extérieur sur une belle terrasse et sur présentation du pass sanitaire histoire d’être à peu près safe de ce côté là, la salle parisienne accueille durant les deux mois de vacances la belle programmation concoctée par le Supersonic, autre établissement de bon goût de la Capitale. Avec autour de 40 (quarante) dates privilégiant la scène indé hexagonale ou limitrophe, avec une accointance certaine pour le garage actuel (Johnny Mafia, Dye Crap, The Huile, SIZ, Stuffed Foxes, Wild Fox…), mais aussi le meilleur groupe français de weird post-punk (Unschooling), un peu de darkwave (Blind Delon), et des trucs un peu plus gras (Doodseskader, Brusque, Witchfinder, Domadora), il était évident qu’à défaut de pouvoir planter la tente dans le parc de la Villette pour tout voir, on allait bien se laisser tenter par une de ces affiches. C’est donc sur celle réunissant ces deux pointures de l’alt-rock 90’s que nous succombions finalement. Marchant sur les traces de ces deux champions, on se présentait au Trabendo en zappant un peu les précautions liées à la rédaction ultérieure d’un compte-rendu. Le live-report ci-dessous relatant donc une soirée combinant open bar sur l’apéro et pas de prise de notes, on vous demandera d’être indulgent sur le manque de détails, les approximations et autres authentiques fake news. Calmos c’est la reprise.

Lire la suite


[Chroniques en vrac] Dye Crap – Dye Crap / Colision – Lost Ghosts Vol.1 / Arno De Céa & The Clockwork Wizards – Rétro Futurisme Vol.2

L’été pointant le bout de son nez, on vous présente pour cette nouvelle fournée de chroniques trois sorties à l’atmosphère globalement nettement plus chaude que celles qu’on a évoquées ces derniers mois. La ligne éditoriale est pour sa part toujours aussi erratique, les trois disques n’ayant une fois de plus rien à voir les uns avec les autres, mais on peut vous assurer qu’on les aime tout pareil et qu’on a mis autant de coeur pour chacun afin de vous en dire quelques mots.

banchro

Lire la suite