[Brève] Le programme détaillé d’Encore!, la journée/soirée/nuit de réouverture du Confort Moderne est connu

Le Confort Moderne, SMAC pictavienne qu’on ne présente plus, après avoir annoncé l’ensemble des artistes présents pour célébrer la réouverture après plus d’un an de réhabilitation, vient de dévoiler le programme détaillé d’Encore!, la fête inaugurale célébrant l’événement. Fidèle à sa ligne directrice, le lieu rassemblant en ses murs L’oreille est Hardie, la Fanzinothèque, Jazz à Poitiers et Transat Disques mettra à l’honneur musique et art contemporain au cours d’un événement débutant à 14h le 16 décembre prochain pour s’achever à 4h du matin. En ce qui nous concerne, on mettra en évidence la venue de The Ex, de Jessica93 et l’anniversaire de Born Bad Rds réunissant notamment Frustration et François Virot. Programme détaillé à découvrir dans le détail de la niouze.

Lire la suite

Publicités

[Récit de concert] 31/10/2017 : Crackhouse + Dvne @ Zinc

Habituellement axée sur le hardcore et le pied-bouche librement consenti, la programmation de Go Music prenait à l’occasion de Halloween un virage étonnamment progressif. Devant un public renouvelé, parfois maquillé pour l’occasion et pour partie pas vraiment attentif (quand on entend plus les vannes et les rires que les accalmies instrumentales, c’est mauvais signe), le show débutait avec une surprise de taille.

Lire la suite


[Glitch] Mensuelle #2 – Novembre 2017 – La Flexi Serie de Decibel Magazine

2ème numéro de l’émission Glitch, diffusé en novembre 2017 sur Radio Pulsar. Des sorties récentes, des annonces de concerts sur la West-Coast française, et une thématique cette fois-ci consacrée à la Flexi Série éditée par Decibel Magazine. Pour découvrir l’ensemble des singles figurant sur cette série, c’est ici. Tracklist en détail juste en-dessous.

Lire la suite


[Récit de concert] 30/10/2017 : Sapin @ Relax

Dire que la Rue de la Soif rennaise est une sorte de Chemin de Traverse du garage français, et qu’il suffit de s’y baisser pour ramasser sans trop fouiller un groupe maîtrisant la plupart des codes du genre serait un peu fort. Pourtant, après avoir vu Kaviar Special au Grand Kfé, après que le label Beast Records nous a montré son flair pour dénicher des références toujours plus calées, il semblerait que le Burger (Records) à la bretonne soit en passe de détrôner la galette-saucisse au rang des spécialités locales. Et vous l’aurez compris, le groupe jouant ce soir-là au Relax venait de Rennes, donc.

Lire la suite


[Récit de concert] 27/10/2017 : Buried Option + Soft Animals @ Zinc

Toujours dans les bons coups, l’asso 1000 Manières de Pourrir organisait au Zinc la halte d’une nouvelle tournée typée punk-rock, réunissant quelques protagonistes bien connus des milieux DIY. Et si Poitiers, comme peut l’être Montaigu avec son Zinor, peut désormais grâce à cette asso devenir une étape improbable mais privilégiée pour une certaine scène mêlant punk/hardcore et conscience politique sans ambigüité, on ne s’en plaindra pas, et on est carrément client. On n’est d’ailleurs pas les seuls, une petite partie du collectif Deux Pieds Deux Dents, qui contribue également à faire vivre cette scène localement, étant présente comme souvent en support.

Lire la suite


[Glitch] Podcast #2 – Octobre 2017 – Halloween

Playlist signée Glitch diffusée en octobre 2017 sur thème d’Halloween Au programme : occult rock, horror punk/metal, creepy garage et une touche de psychobilly. Tracklist en détail juste en dessous.

Lire la suite


[Récit de concert] 19/10/2017 : Comity + Nesseria @ Grand Kfé

L’épisode semestriel de metal/hardcore/punk du Grand Kfé tombait cette fois-ci en ce mois d’octobre et nous réservait une date 100% Throatruiner. Toujours gage de qualité donc, d’autant que la tête d’affiche du soir a un certain passif avec la région, qui remonte par exemple à un co-headlining avec Gojira en 2003 à Châtellerault, une date à la salle des fêtes de Fontaine-le-Comte s’étant soldée par une gratte pétée en deux, et s’achevait jusque là par une participation à l’Axe To Fest en très bonne compagnie. Le bar de la MDE était donc garni d’habitués de la scène des années 2000, qu’on aurait souhaité voir accompagnés de plus de nouvelles têtes, mais qui assureront tout de même aux deux formations une audience convenable.

Lire la suite