[Récit de concert] 28/09/2019 : Mr. Protector + Handle + Tomorrow Is The Morrow + MSL JAX + Headcases + Maco’s Finger + Epiq Goes To Pointe-à-Pitre + Mexican Purple Wine + Carver + Lindbergh @ La Nef (20 ans du Jarnac Sound)

Passées les déconvenues guichetières de la veille au soir, nous voilà de retour à la Nef, qu’on aime beaucoup au demeurant lorsqu’il n’y a pas de queue à faire pour acheter un billet, comme ici. La SMAC angoumoisine continue à creuser le sillon du local pour sa réouverture de saison, avec tout un festival gratos concentré sur une anomalie, ou du moins une curiosité, du rock français : la scène de Jarnac. Avec une densité de groupes par habitant pouvant probablement rivaliser avec celle d’Umea, la petite ville de Charente a donné naissance à un microcosme foisonnant d’amateurs de noise-rock, de grunget, d’indie et de post-hardcore, s’étant lui-même au fil du temps auto-inspiré et auto-alimenté. Depuis 20 ans, un petit festival célèbre donc cette scène atypique, et pour la double-décennie, une délocalisation à la capitale s’imposait pour célébrer l’événement comme il se devait. C’est à cette occasion qu’on ralliait l’esplanade ensoleillée de la Nef en plein après-midi, pour ne pas rater une miette des réjouissances éparpillées dans tout le lieu, de la grande salle à la boutique, en passant par le hall et une petite scène installée à l’extérieur.

Lire la suite


[Récit de concert] 27/09/2019 : Lysistrata + Mars Red Sky + It It Anita @ La Nef

On a pour habitude de torcher pour nos reports des intros assez bateau, où on remet vaguement en contexte la date, on badine sur l’affluence ou bien on revient sur l’actualité des groupes en présence. On va ici faire exception et s’attarder un peu sur la mésaventure qui nous est arrivée en arrivant à la SMAC d’Angoulême. Ce ne sera sans doute pas très intéressant et on s’apprête davantage à vider notre sac pour nous défouler qu’à nous montrer constructif. Ce qui suit va probablement s’apparenter à un long hurlement dans un oreiller. Pour décrire de façon succincte ladite mésaventure, précisons un peu la situation : il s’agit d’une soirée de rentrée, gratuite pour les abonnés de la Nef, et par conséquent destinée à engranger des adhésions. Les moyens mis en place dans ce cadre particulier : deux personnes aux entrées, et pas de caisse particulière assignée à l’enregistrement des abonnements. Nous arrivons vingt minutes avant le début de la soirée, et environ soixante personnes nous devancent. Il nous faudra une heure vingt pour rentrer. Quatre-vingt, putains, de minutes. Difficile sur le moment d’en vouloir aux petites mains qui n’ont pas à payer les pots cassés de cette organisation complètement foireuse, mais maintenant qu’on est rentrés, nous souhaiterions adresser un message simple, plus qu’à la Nef, à toutes les salles un tant soit peu institutionnalisées : l’informatisation de vos billetteries de A à Z est un merdier sans nom et a visiblement été mise en place par un consortium d’énormes manches, vos logiciels à la con qui ne marchent pas/dont vous ne savez pas vous servir nous font chier, et on aimerait vous faire bouffer (pas forcément par l’orifice prévu à cet effet d’ailleurs) vos imprimantes de merde qui mettent trois plombes à nous sortir des billets qui ont encore moins de gueule qu’un ticket de caisse Lidl. Voilà, on va s’arrêter là puisqu’on a bien conscience du ridicule de nos élucubrations à la limite de la technophobie, mais il faut dire qu’on a eu le temps de les ruminer lorsqu’on était occupés à rater le premier groupe dans cette file d’attente maudite.

Lire la suite


[Récit de concert] 20/09/2019 : Step In Fluid + Gold @ Confort Moderne

Excitation particulière pour cette date puisque c’est en partie avec Step In Fluid, dont le premier album tournait souvent dans les enceintes du Grand Kfé de la MDE, qu’on a commencé à envisager l’idée que non, écouter du metal n’était pas sale. Excitation d’autant plus renforcée que la découverte du groupe s’était faite quelques semaines après une petite salve de concerts qu’on a évidemment ratés, et que depuis lors, le groupe se fait rare — pour ne pas dire inexistant — sur scène. D’autres motifs d’excitation liés au supergroupe local viendront, on en reparlera, mais pour l’heure, notons que le Confort Moderne ne s’était pas foutu de notre gueule en programmant en ouverture un groupe certes peu raccord avec la tête d’affiche, mais plutôt qualitatif.

Lire la suite


[Récit de concert] 14/09/2019 : Dewaere + Snapped Ankles + The Psychotic Monks + Frankie And The Witch Fingers @ Less Playboy Is More Cowboy (au Confort Moderne)

Pour la première fois dans ses nouveaux murs tout neufs, le Confort Moderne réactivait la formule « classique » de son festival Less Playboy Is More Cowboy, bien que le néon rose ayant donné son nom à l’événement ne soit plus visible au-dessus de la porte de la salle. Une édition bien cloisonnée, avec une première soirée consacrée au 30ème anniversaire de la Fanzinothèque qui, compte-tenu de son aura, aurait mérité une fiesta en plus grande pompe (la prog’ réunissait Peür, Stop II et Maria Violenza, ce qui est cool mais pas dément) ; et une deuxième journée découpée entre une après-midi expérimentale, une nuit électro, et une soirée ROCK. C’est évidemment cette dernière qui nous a le plus tapé dans l’oeil, et c’est là-dessus qu’on va revenir ici.

Lire la suite


[Récit de concert] 18/07/2019 : MyManMike + Octopoulpe @ Zinc

Ce n’est pas vraiment dans les habitudes du Poitiers estival, mais cette mi-juillet (ainsi qu’Anthems Of Steel et Do You Eat Meat, conglomérat réunissant Gheea Music et Migouri) offraient coup sur coup aux quelques âmes restées en ville (probablement des non-étudiants, qui bossent, ou qui aiment voir passer les cars de retraités amateurs de vieilles pierres) deux concerts dans des registres résolument éloignés de l’esprit « Eclats d’été », préférant la voute en pierre dans les profondeurs du Zinc à la verdure des hauteurs de Blossac. Si on séchait malheureusement la date death-metal avec Ugra Karma et Iron Flesh quelques jours auparavant, on était bien présent, en compagnie d’une cinquantaine de curieux, à cette soirée aux accents coréens (de là à dire que notre théorie selon laquelle en espaçant les concerts on stimule l’affluence se confirme, il n’y a qu’un pas).

Lire la suite


[Récit de concert] 17/05/2019 : The Lumberjack Feedback + Wyatt E. @ Secret Place

Seulement quelques jours avant la date en question, on apprenait avec plaisir que la tournée montée par les bûcherons lillois, auréolés de quelques critiques élogieuses suite à la sortie d’un nouvel album remarqué, passerait par Poitiers. Prémices estivales obligent, les cafés-concerts du centre-ville peinent à concilier la gestion des terrasses et l’agitation des concerts, c’est donc dans un lieu tenu secret un peu excentré que se retrouvait une grosse centaine de personnes bien renseignées.

Lire la suite


[Récit de concert] 26/04/2019 : Boucan + Mollo Mollo @ Cluricaume

Soirée chargée à Poitiers — le même soir, il y a Wolfpack et Climate Of Fear, deux groupes metal/hardcore bien bas du front (genre qui marche pas mal, ici), qui jouent au Zinc — mais il y a pourtant foule au Cluricaume. Arrivés sur site avec quelques minutes de retard, on a toutes les peines du monde à atteindre les abords de la scène histoire d’y voir quelque chose. Pourtant éloignée des standards plus metal/stoner/garage du pub, cette soirée consacrée aux duos math-rock et l’affluence qu’elle suscitera témoignera de l’éclectisme de la prog’ du bar et de son public.

Lire la suite